H-24 la série !!!

H-24 la série !!!

Coucou toi, aujourd’hui, je viens te parler de la série H-24 diffusée hier sur TF1…

Voici le résumé :

Le quotidien de 4 femmes formidables, 4 infirmières totalement dévouées. Gabrielle, Florence, Sofia et Tiphaine cachent chacune un secret, une blessure et des rêves. Entre patients, médecins et vie privée, elles relèvent tous les jours de nouveaux défis au sein d’un service d’urgences chirurgicales…

Voici le casting :

Dans le rôle de Gabrielle nous avons Anne Parillaud, dont

 Sa biographie :

Adolescente, Anne Parillaud prend des cours de danse et de théâtre. En 1977, elle apparaît pour la première fois au cinéma dans Un amour de sable, puis, l’année suivante, dans L’ Hôtel de la plage. Mais c’est Alain Delon qui lui confie ses premiers rôles importants en l’engageant dans les deux films dont il est le réalisateur : Pour la peau d’un flic (1981) et Le Battant (1983). La consécration viendra quelques années plus tard, en 1990, avec Nikita, et un rôle que Luc Besson, son compagnon d’alors, a écrit spécialement pour elle. Sa prestation de tueuse à gages lui vaudra le César de la Meilleure actrice en 1991. Dans les années 90, on la retrouve dans la peau de personnages plus ou moins troubles comme dans A la folie (1994), où elle partage l’affiche avec Béatrice Dalle, et le thriller Passage a l’acte (1996) de Francis Girod. Elle entame également une carrière à l’international avec le vampirique Innocent Blood (1993) de John Landis et le film de cape et d’épée L’ Homme au masque de fer (1998). Tournant aussi bien pour des réalisateurs confirmés (Raoul Ruiz, Claude Lelouch, Catherine Breillat, dont elle incarne l’alter-ego à l’écran dans Sex is Comedy) que pour des débutants (Olivier Marchal, pour Gangsters), elle illustre une nouvelle fois cette alternance en 2005 avec Terre promise d’Amos Gitaï et la comédie de Cécile Telerman Tout pour plaire. A la fin de cette décennie, celle qui est devenue entre-temps la nouvelle compagne du musicien Jean-Michel Jarre se fait beaucoup plus rare à l’écran, n’apparaissant en l’espace de trois ans qu’au générique de trois films : Demandez la permission aux enfants ! (2007), Une vieille maîtresse (id.) et le très sombre Dans ton sommeil en 2010.
 

Dans le rôle de Florence nous avons Fréderic Bel,

Sa biographie :

Fille de commerçants, Frédérique Bel part à 17 ans à Strasbourg, où elle suit des études de Lettres tout en enchaînant les petits boulots. Arrivée à Paris, la jeune fille au physique avantageux défile pour la lingerie Chanel avant de s’orienter vers la comédie. Entre deux pubs ou figurations, elle décroche un premier petit rôle au cinéma dans Deuxième vie de Patrick Braoudé (2000). On l’aperçoit chez Blier et Tonie Marshall mais, lassée de ne pas être prise au sérieux par les directeurs de casting, elle décide de créer elle-même un personnage, Dorothy Doll, intervieweuse écervelée aux tenues affriolantes. Le concept séduit Canal+, qui intègre les sketchs de « La Minute blonde » dans l’émission-phare de la chaîne, « Le Grand Journal », en 2005 et 2006.

Dotée d’un solide sens de l’auto-dérision, Frédérique Bel, devenue célèbre grâce à ce personnage de bimbo, incarne Miss France dans Un ticket pour l’espace puis Miss Camping dans… Camping, la comédie à succès de Fabien Onteniente en 2006. En lui confiant la même année le rôle de sa fragile et craquante colocataire dans Changement d’adresse, Emmanuel Mouret lui ouvre les portes du cinéma d’auteur et lui permet de dévoiler une belle sensibilité. Le réalisateur la dirigera dans trois autres films (Un baiser s’il vous plaîtFais-moi plaisir ! et L’Art d’aimer).

Cette incursion ne l’éloigne pas pour autant du registre de la comédie populaire. Adepte de l’humour trash, elle continue à s’illustrer dans les comédies potaches comme Les Dents de la nuit et Vilaine (2008), dans lequel elle campe l’odieuse cousine de Marilou Berry. On la croise également dans Safari aux côtés de Kad Merad, L’Amour dure trois ansLes Seigneurs ou encore Hôtel Normandy. À l’affiche de productions à gros budget telles qu’Adèle Blanc-Sec de Luc Besson (aux côtés d’une autre ancienne de Canal +, Louise Bourgoin) ou Toy Story 3 dont elle fait l’une des voix françaises, elle ne délaisse pas pour autant la télévision et apparaît dans la série policière Petits meurtres en famille et rencontre les Bouley et les Lepic dans les saisons 4 à 6 de Fais pas ci, fais pas ça

En 2014, elle connaît le plus gros carton de sa carrière grâce à Philippe de Chauveron : Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ?, dans lequel elle est l’une des filles de Christian Clavier et Chantal Lauby, séduit plus de 12 millions de Français. Le succès est tel qu’une suite voit le jour quatre ans plus tard, réunissant à nouveau les familles Verneuil et Koffi. Entre temps, Frédérique Bel retrouve Clavier dans Les Visiteurs – La Révolution, tente de gérer une colonie de vacances du 3ème âge dans Sales Gosses et interprète la machiavélique Angelina Brunell dans le feuilleton quotidien de TF1, Demain nous appartient.

Dans le rôle de Sofia nous avons Barbara Cabrita.

Sa biographie :

Devenue mannequin à l’âge de seize ans grâce à des photos envoyées par sa mère à une agence, elle décide de devenir comédienne par défi.

Dans le même temps, elle étudie au lycée Jean-Monnet à La Queue-lez-Yvelines et obtient son baccalauréat littéraire, avant de tenter une première année de psychologie en faculté.

En 2001, après une série d’auditions, elle est engagée dans la série Le Groupe de Jean-Luc Azoulay pour France 2. Faute d’audience, celle-ci est arrêtée après une saison.

Barbara Cabrita continue néanmoins sa carrière d’actrice avec de multiples apparitions à la télévision. Pendant deux ans, elle joue le rôle de Jane MacDonald dans Même âge, même adresse pour M6 et fait ses premiers pas au cinéma en 2003 avec le rôle de Malika dans Les Amateurs qui lui permet de décrocher un prix au Festival de Sarlat.

En 2005, on la voit dans le divertissement de France 2 L’Homme qui voulait passer à la télé.

À partir de janvier 2006, elle joue le rôle de Julie Labro dans la série à succès R.I.S Police scientifique diffusée sur TF1 (en France) mais après six ans de bons et loyaux services, Barbara décide finalement de quitter la série. Son personnage meurt au début de la saison 7.

Elle tourne également dans des publicités, notamment pour les Pages Jaunes ou pour Nivea, ainsi que dans d’autres séries télévisées comme Central Nuit et Sous le soleil où elle a fait des apparitions.

Elle joue aussi tous les soirs sur les planches dans Le Gang Des Potiches au théâtre de l’Archipel à Paris du 22 avril au 27 août 2011.

Barbara Cabrita joue le rôle de Paula dans le film La Cage dorée.

Dans le rôle de Tiphanie nous avons Florence Coste.

Sa biographie :

En parallèle de sa passion pour la musique, Florence Coste s’adonne à la comédie. Servante d’Angélique au cinéma, la jeune femme est remarquée par les équipes de TF1 qui la sollicitent pour plusieurs de leurs séries. Après avoir fait tourner la tête d’un Prince lors d’un épisode de Camping Paradis en 2012, elle participe à Alice NeversProfilageLe secret d’EliseMunch ou encore Balthazar. Parfois, ses rôles l’amènent à exploiter ses capacités vocales, comme lors d’un épisode de Section de recherches, dans lequel elle donne de la voix à plusieurs reprises. En 2015, la comédienne embarque avec Kev Adams pour Le rêve américain, un téléfilm qui conclut les aventures de SODA sur M6. L’année suivante, Bruno Solo en procureur de la République tente de lui rendre justice dans la fiction de France 3 La Face. Histoire de boucler la boucle, Daniel Auteuil la dirige pour le grand écran dans son film Amoureux de ma femme, avec Gérard Depardieu et Sandrine Kiberlain.

Lorsque Federation Entertainment décide d’adapter le format finlandais Syke en France, Florence Coste est choisie pour partager l’affiche de H24 avec Anne ParillaudFrédérique Bel et Barbara Cabrita. Pour son premier rôle régulier dans une série, la jeune femme interprète Tiphaine, une infirmière à la fois forte et attachante, contrainte de travailler en tant que call-girl pour subvenir financièrement à ses besoins. Cette  double vie masque en réalité un lourd secret. Forte de cette visibilité en primetime sur TF1, la comédienne poursuit dans le même temps une carrière théâtrale. Le public peut l’applaudir sur scène dans des pièces comme Hôtel des deux mondes ou Les passagers de l’aube.

Avec ce très beau casting, j’avais hate de regarder cette série, je me suis bien calée dans mon lit prête à passer un super bon moment mais au bout de quinze minutes à lutter pour regarder, je me suis endormie, je n’ai vu que des brides de cette série, qui aurait pu être bien si elle avait été un peu plus réaliste…

La série est fade, très peu d’action des infirmières qui dépassent leur rôle et qui prennent la décision à la place des médecins et qui arrivent à régler des sujets d’ordre sociaux…

Les actrices sont pas très convaincantes, on y retrouve même notre Fauve Hautot, qui est une superbe danseuse mais actrice non.

On peux penser que le réalisateur n’avait personne sous la main et qu’il a pris des personnes à l’opposé de la série afin de la réaliser…

Moi qui regarde énormément de séries que celles-ci soient sur les chaines télévisés ou Netflix, je suis une grande fan de série, mais la se sera la première et dernière fois pour celle-ci…

Voici mon avis, hélas négatif pour cette série qui ne vaut pas une excellente série américaine dont je tairai le nom !!!

J’espère que cet article t’aura plu et que mon jugement ne t’aura pas trop déçu…

A très vite pour un nouvel article…

Cet article a 2 commentaires

  1. Adeline

    Hello !

    Je suis de ton avis.
    En France, on est capable de faire de bonnes séries, mais les copies des séries US n’ont jamais fonctionnées.

    1. vanity-cocoon

      hello merci beaucoup pour ton commentaire !!!
      belle journée

Laisser un commentaire